Règlementation pour l’installation d’un conduit de poêle à granulés

Vous avez décidé de faire installer un poêle à granulés dans votre maison ? Comme pour tout poêle à bois, l’installation d’un poêle à granulés nécessite de prendre un certain nombre de précautions afin de respecter les normes en vigueur pour garantir la sécurité de votre logement et de ses habitants.

Revoir le tubage de votre maison pour le poêle à granulés

L’installation d’un poêle à granulés nécessite impérativement le tubage d’un conduit de fumée déjà existant dans votre logement ou la création d’un nouveau conduit.

Sachez également que le diamètre des conduits de fumée existants est habituellement trop large pour un poêle à granulés. Ainsi, des problèmes de tirage ou de condensation de fumée peuvent apparaitre ce qui peut perturber le bon fonctionnement de votre nouveau poêle à granulés.

Règlementation pour l’installation d’un poêle à granulés

Les différents types d’installation de conduits de fumée

On distingue 3 types d’installation de conduits de fumée dans une maison.

  • La zone 1 composée d’un conduit vertical consiste à installer la souche à 40cm du toit de votre logement. Cette solution s’adapte à tous les types de poêles à granulés. Un avantage non négligeable !
  • La zone 2 qui se compose également d’un conduit vertical est principalement adaptée aux poêles à granulés étanches (qui ne libère pas de C02 dans la pièce lorsque le poêle est éteint).
  • La zone 3 se situe sur le côté de la maison sous forme de conduit horizontal. Sachez que l’évacuation de fumée doit se situer à 2 mètres du sol au minimum. Cette solution plus économique présente toutefois des inconvénients puisque la façade peut être salie ou du C02 peut être émis.

Quel que soit le mode d’installation de conduit de fumée que vous avez choisi pour votre poêle à granulés, nous vous conseillons vivement de consulter l’avis d’un expert en énergies nouvelles afin de respecter les normes de sécurité.

Comme pour tous travaux, les professionnels sont tenus de suivre le DTU (Document Technique Unifié) même si les normes énoncées peuvent varier en fonction des caractéristiques de votre poêle à granulés.