Le ramonage quand on possède un poêle à bois

Définitivement adopté par de nombreux foyers, le poêle à bois incarne un mode de chauffage aussi fonctionnel qu’efficace, en plus d’être résolument économique et écologique. Néanmoins, pour bénéficier des meilleures performances en toute sécurité, il est important de l’entretenir avec la plus grande rigueur. Le ramonage régulier de votre poêle à bois permet en effet d’éviter son encrassement et ainsi, de prolonger sa durée de vie tout en assurant la sécurité des habitants du logement.

Une obligation légale

Lorsque vous utilisez votre poêle à bois, vous encrassez son système. En effet, qui dit combustion, dit suie et cendres, autant d’impuretés et de particules qui se déposent automatiquement sur les parois des différents conduits. Pour éviter les dysfonctionnements mais également, dans les cas les plus graves, les incendies, il est important de ramoner très régulièrement son installation. Plus qu’un conseil, le ramonage d’un poêle à bois est une obligation à laquelle nul ne peut déroger. Selon le règlement en vigueur, le ramonage d’un poêle doit en effet être effectué deux fois par an :

  • une fois pendant la période de chauffe, soit en plein hiver,
  • une fois avant cette période de chauffe ou à la fin de cette dernière.

Le ramonage doit évidemment être confié à un professionnel qualifié et certifié qui fournira un certificat attestant de son passage, un document qui pourrait vous être utile en cas de sinistre.

En quoi consiste-t-il ?

Lorsqu’il est pris en charge par un professionnel, le ramonage est réalisé en plusieurs étapes. Au cours de ces dernières,  le ramoneur cherchera à éliminer les résidus de combustion présents au niveau du conduit d’aération, du déflecteur mais également des canaux de circulation de fumée. Certains éléments seront même démontés, nettoyés puis replacés sur le poêle de manière à assurer le résultat le plus efficace possible. Dans un dernier temps, le professionnel vérifiera tout simplement le fonctionnement de l’appareil et la qualité de son tirage. Si la combustion se fait facilement et que la fumée s’évacue par les conduits, le ramonage sera terminé.

Un kit de ramonage pour l’entretien régulier de votre poêle

Soucieux d’entretenir au mieux votre appareil entre deux nettoyages professionnels, vous souhaitez investir dans un kit de ramonage ? Pour assurer les meilleurs résultats, optez pour la plus grande qualité et pour le matériel proposé par le spécialiste du kit de ramonage.

Ces kits sont souvent composés de différents éléments, dont :

  • un hérisson, soit une brosse au diamètre plus ou moins large, dotée de pics à la dureté variable et pouvant être conçue en acier, en nylon ou même en inox. Elle permet de retirer les dépôts des différents conduits.
  • une canne : elle peut là encore être de taille variée et permet d’atteindre le moindre recoin des conduits et ainsi, de réaliser un nettoyage efficace et complet.
  • divers goupillons : ces derniers permettent de nettoyer les éléments non accessibles avec le hérisson ou, tout simplement, de faire les finitions avec plus de précision.
  • des brosses : souvent métalliques, ces dernières sont idéales pour nettoyer le foyer et éliminer les résidus en seulement quelques gestes.