Poêle à bois et sécurité : les principales règles à respecter

L’installation d’un poêle à bois est simple et rapide. Néanmoins, il est nécessaire de respecter quelques règles de sécurité pour garantir une utilisation sans risques ! Positionnement du poêle, distances, type de raccordement : faites le point sur les dispositions à adopter pour votre sécurité et celle de vos proches !

Distance de sécurité entre le poêle et le mur

black diamond Wanders

Lorsqu’il est en chauffe, un poêle dégage une forte chaleur. Pour éviter d’endommager votre intérieur (risque de jaunissement du mur), voire de provoquer des accidents domestiques, il est nécessaire de respecter une distance de sécurité et donc, de ne pas placer votre poêle contre le mur.

Pour éviter tous les risques, les fabricants proposent à présent des solutions simples, esthétiques et ne nécessitant que peu, voire pas de travaux. Placées sur le mur concerné, les plaques de protection en acier ou en silicate de calcium peuvent proposer un résultat efficace mais on peut également opter pour un mur en briques réfractaires ou même pour un mur en briques de terre monté de manière à doubler le mur déjà existant.

La protection du conduit

Le conduit de raccordement d’un poêle à bois n’est autre que la partie visible du tuyau qui permet de relier l’appareil au toit ou au mur du logement. Selon les modèles, ce conduit peut être droit ou en coude et présent au-dessus ou à l’arrière du poêle.

Pour déterminer la distance de sécurité entre le conduit et le mur, on préconise de respecter une distance de 3 fois le diamètre du conduit.

Cet espace, assez conséquent, permet de protéger le mur, mais il est possible de le réduire en installant, au préalable, un écran thermique. Cet écran, placé derrière le conduit, permet de réduire la distance réglementaire à 1,5 fois, voire à 1 fois le diamètre du conduit si ce dernier est équipé d’un habillage ventilé.

Plaque de sol et protection de poêle

Divers éléments peuvent permettre d’isoler au mieux le poêle et assurent une utilisation sans risque pour la maison comme pour ses occupants.

La plaque de sol fait partie de ces derniers et permet de protéger le sol des éventuelles projections provoquées par les bûches incandescentes, ces dernières pouvant évidemment représenter des risques de départ de feu à ne jamais négliger, notamment quand le sol concerné peut facilement brûler.

La protection du poêle permet quant à elle d’éviter les contacts entre le poêle et les occupants de la maison, notamment les enfants qui peuvent s’y brûler par inattention. Ces protections sont faciles à fixer, mais également simples à retirer pour une utilisation agréable pendant comme hors de la période de chauffe.