Quels types de combustibles pour un poêle écologique ?

Peut-on utiliser un poêle à bois tout en étant écologique ? La réponse est oui !
À notre époque, nous ne pouvons plus ignorer le réchauffement climatique et nous devons faire en sorte d’optimiser notre mode de vie.

Les poêles à bois sont un bon début. En effet, le feu de bois est utilisé depuis des lustres, mais l’impact sur l’environnement est discuté depuis quelques années.
Une vieille cheminée rejette environ 60 à 90 grammes par heure, cela paraît peu. Il faut savoir que les nouveaux poêles à bois rejettent 2 à 5 grammes par heure, ce qui est un avantage pour la santé mais aussi pour la planète !

Cependant, le plus high tech des poêles peut être polluant s’il est mal utilisé. C’est ici que nous intervenons !

Comment être sûr que son poêle est bien installé ?

Il est crucial d’installer le poêle dans un endroit où il y a de l’espace aménagé pour la ventilation, sans laquelle, sur le court et long terme, votre domicile finirait par ressembler à l’intérieur d’une cheminée ! L’autre critère est bien entendu l’entretien. Il est très dangereux de ne pas entretenir son appareil, cela pourrait mener à des complications et peut menacer votre sécurité et celle de votre famille.

Pour un environnement sain, quelle alternative aux combustibles polluants ?

Le bois est le grand gagnant de l’écologie lorsqu’il s’agit de combustion. Il possède d’autres avantages. En effet, il n’est pas cher et se trouve très facilement.
Pour tout faire correctement, il est également possible de vous pencher vers des fournisseurs validés par des labels verts comme la Flamme Verte.
Vous serez alors certain d’obtenir le bois le moins traité et donc le plus naturel.

En France, le poêle à bois est le grand gagnant. Il est de plus en plus choisi par les français pour plusieurs raisons comme le design, l’économie d’énergie et le confort.

Une autre alternative peu utilisée en France est la tourbe. En effet, elle est très utilisée en Irlande puisqu’elle couvre 19% du territoire ! Les Irlandais se chauffent majoritairement à la tourbe. C’est un pays très écologique donc tout prend son sens lorsque l’on sait que la tourbe est bio et 100% naturelle.
L’île d’Émeraude en est une grande productrice et exportatrice. C’est une très grande ressource matérielle et économique. Cette île a une réputation internationale puisqu’elle est à l’origine de l’exportation de la célèbre Guiness ! Jusqu’à Dublin, vous entendrez parler de la tourbe, même dans les tavernes et les pubs où les poêles tournent à temps plein !

Le poêle à granulé se répand également de plus en plus. Tout d’abord parce que le coût d’alimentation est très bas et l’entretien est relativement simple. Cependant, il est plus envisageable de tourner tout l’hiver au granulé si votre poêle n’a pas besoin de chauffer une immense pièce ou toute la maison. Ce combustible est recommandé pour les poêles de taille moyenne.
Les granulés sont faits de bois. Ce sont des sciures ou des copeaux. Le coût à l’année est relativement bas.

bois en train de se consumer

Il n’est pas évident de bien choisir son poêle, c’est pour cela qu’il est plus sûr de se référer à des professionnels afin de respecter tous les critères d’installation et d’être en sécurité.

Plusieurs choses peuvent influencer votre choix, comme le matériau utilisé pour votre maison : est-elle en bois ? En briques ?
Votre maison est-elle grande ? Petite ? Tout se discute, tout se prépare et se pense.

Les poêles à bois n’ont jamais été aussi tendance en France. En effet, ils le sont depuis très longtemps en Irlande, en Finlande et également au Canada. Mais c’est un marché émergent en France, qui ne cesse de croître, car au-delà de la nécessité de se chauffer, c’est également devenu un objet design. Certains recyclent même de vieux poêles hors d’usage pour décorer leur maison ou appartement.

Alors, qu’attendez-vous pour sauter le pas vers un moyen naturel et écologique pour vous chauffer l’hiver prochain ?