Quels sont les différents systèmes de chauffage au bois ?

Environ 6 millions de ménages français utilisent le bois pour se chauffer. Ce combustible répond à vos besoins de confort tout en offrant d’importantes performances thermiques. Mais il existe plusieurs choix en ce qui concerne ces chauffages au bois. Comment choisir le plus adapté à vos besoins ? Suivez notre guide pour vous y retrouver parmi les modèles de chauffage au bois qui existent.

Pourquoi choisir le chauffage au bois ?

Si vous souhaitez une facture de chauffage moins élevée tout assurant une température agréable dans votre maison, le bois est la solution à adopter. Il offre des rendements thermiques allant de 25 à 85 % en fonction du modèle que vous avez choisi.

Le chauffage au bois est écologique, car le bois est considéré comme une énergie renouvelable. Il est toutefois important de vérifier que votre bois provient de forêts qui sont gérées de manière durable. Des systèmes de classement spécifique permettent de vérifier le rendement écologie de votre chauffage au bois, par exemple les appareils classés 5 étoiles polluent très peu. En effet, le CO2 dégagé par la combustion du bois est immédiatement absorbé par la forêt naturelle. De cette manière, l’empreinte du carbone du bois de chauffage est presque neutre.

Le système de chauffage au bois est très performant, mais surtout très économique. Les autorités fiscales ont mis en place différents dispositifs permettant aux foyers de se doter de ce type de chauffage. En revanche, sachez qu’il n’y a que les appareils dotés du label Flamme Verte (classés à 3 étoiles et plus) qui peuvent décrocher cette aide de l’État. N’hésitez pas à faire appel à un expert du chauffage au bois pour vous indiquer le type de poêle sera le plus adapté à vos besoins.

chauffage bois

Les différents types de chauffage au bois

Allant des cheminées classiques aux modèles sophistiqués, le choix est très vaste concernant le chauffage au bois.

La cheminée ouverte traditionnelle

C’est le modèle souvent utilisé en campagne et qui offre une ambiance romantique à la maison. La cheminée ouverte dispose d’un âtre large, recouvert de briques ignifugées et dont les flammes sont alimentées avec des bûches. Toutefois, malgré son charme unique, la cheminée ouverte n’est pas des plus rentables avec un rendement de 10 % uniquement et est remplacée par des systèmes plus performants. Le choix de ce type de cheminée n’est recommandé que pour des besoins occasionnels ou esthétiques.

La cheminée à foyer fermé

Il s’agit d’une cheminée dotée d’une vitre ou d’une porte pour fermer le foyer, reliée à un conduit de fumées. Pour fonctionner, elle aspire l’air de la pièce dans ses parois internes afin de le réchauffer à son contact. La cheminée à foyer fermée ne peut pas être réalisée à partir d’une cheminée ouverte. Vous pouvez lui donner le même habillage qu’une cheminée traditionnelle et bénéficier ainsi d’une performance de 6 à 7 fois plus élevée.

La cheminée à insert

Pour avoir dans une maison moderne le charme et les avantages des flammes, la cheminée insert est le meilleur choix. Ce système efficace de chauffage écologique et performant peut être utilisé dans de l’ancien comme dans du neuf. Pour cela, vous n’avez qu’à encastrer le coffre en fonte et sa façade en céramique dans le foyer ouvert et renforcer les conduits de cheminée. Cette étape est nécessaire pour éviter les sinistres puisque la température de combustion d’un insert est plus élevée que pour celle d’un foyer ouvert.

Pour le combustible, vous pouvez utiliser des bûches ou des granulés de bois (Qualibois). La cheminée fonctionne comme une cheminée à foyer fermée, mais avec un rendement plus important. La cheminée à insert peut être utilisée comme chauffage principal en l’associant à un kit de distribution.

Le poêle à bois

Le poêle à bois est une application du chauffage au bois très intéressante. D’une part, il possède un esthétisme pouvant lui permettre d’être placé selon vos envies dans la maison. Il est possible de l’installer au milieu d’une pièce, de le poser contre le mur ou même de l’encastrer dans celui-ci. Le poêle à bois peut être à granulés ou à bûches, il possède une chambre de combustion et un conduit d’évacuation de la fumée.

Le poêle à bois peut être conçu dans différents types de matières comme la fonte, l’acier, la pierre ou la céramique. Ces matériaux sont réputés pour leurs propriétés thermiques. La chaleur sera ensuite restituée progressivement, même après la fin de la combustion du bois de chauffage. Le rendement du poêle à bois se situe entre 40 % et 85 % en fonction du modèle. Certains appareils sont dotés d’un ventilateur ou d’un système de réglage de température, d’autres d’une télécommande que permet de régler la puissance en fonction de votre logement.

La chaudière à bois

La chaudière à bois est la solution idéale pour les maisons. Elle est très performante avec un rendement pouvant atteindre 60 à 80 %. Ce système de chauffage peut alimenter les radiateurs de l’habitation, mais aussi chauffer de manière écologique des ballons d’eau. Vous bénéficierez de l’eau chaude sanitaire dans un même processus. Par contre, il est recommandé d’avoir une pièce ou un local à part pour installer la chaudière et le magasin de bois. Pour fonctionner, le bois est brûlé dans la chambre de combustion et la chaleur obtenue sera transmise au radiateur ou au plancher chauffant en passant par une centrale de chauffage.

Ce système de chauffage est rentable, même si son investissement de départ est conséquent. En optant pour une chaudière à bûches, vous devrez recharger quotidiennement et manuellement l’appareil pour garantir un chauffage continu de la maison. Pour un chauffage automatique, tournez-vous vers les chaudières à pellets ou granulés. Elles sont plus chères et plus compliquées à mettre en place, mais leur rendement peut atteindre 90 %.

En dehors du mode de fonctionnement de votre système de chauffage au bois, le prix est aussi un critère à prendre en compte. Le coût de ces chauffages avoisine les 250 € pour les poêles à bûches et 15 000 € pour les chaudières à granulés, à pellets ou à sciure de bois. Le crédit d’impôt pour la transition énergétique, les aides de l’Anah ainsi que l’écoprêt à taux zéro et la TVA à 5,5 % vous aideront à réduire votre facture pour les équipements et les travaux.