Premier démarrage d’un poêle à bois : mauvaise odeur et fumée blanche

La mise en route de votre poêle à bois peut entraîner une mauvaise odeur et un dégagement de fumée blanche, pas de panique, il s’agit là d’un phénomène tout à fait normal.

Installation et premier feu

Avant toute chose, pour garantir le bon fonctionnement et une longue durée de vie au poêle à bois, il faut que l’installation soit parfaitement réalisée par un professionnel selon le montage, les conseils et les normes du fabricant.

Démarrage d'un poêle à bois : fumée blanche et mauvaise odeurIl est conseillé de lancer le poêle à bois préalablement à sa première utilisation, d’abord pour vérifier qu’il fonctionne correctement et pour éliminer les inconvénients comme les fumées et odeurs, afin de profiter pleinement des prochaines flambées.

Lors du premier feu, un fort dégagement d’odeur et de fumée blanche et opaque survient relativement souvent. C’est tout à fait logique, les fumées et les odeurs proviennent des peintures et des graisses contenues dans les aciers. Elles se dégagent à cause de la montée en température et de la chaleur. Ces mêmes effets sont également visibles au niveau du tuyau d’évacuation des fumées car on y retrouve les mêmes graisses.

Nous vous conseillons de bien aérer la pièce pendant le premier allumage afin de faire disparaître les fumées. Maintenez le poêle allumé pendant plusieurs heures en augmentant graduellement son allure jusqu’au maximum afin de le décrasser le plus possible pour éviter d’avoir de nouveau des émanations de fumées et de mauvaises odeurs lors des flambées suivantes.

La vitre du poêle à bois peut devenir noire durant les premières combustions, c’est également normal.

Entretien et conseils

Afin de prévenir les problèmes d’encrassement de la vitre et des conduits, quelques conseils de base sont à suivre.

Tout d’abord, brûler un bois bien sec, aux bonnes dimensions et de bonne qualité comme du bois de feuillus, les conifères sont à proscrire tout comme les bois de récupération (palettes, cartons) qui peuvent contenir des matières ou des produits toxiques ; s’il est trop mou ou trop vert, les conduits vont rapidement s’obstruer. Il faut également régler correctement le tirage d’air du poêle.

Bien entretenir son poêle à bois régulièrementPour être certain de garder son chauffage au bois pendant de longues années, un entretien par un professionnel est obligatoire. Il faut ramoner le poêle à bois deux fois par an, dont une fois pendant la période de chauffe.