Comment éviter les feux de cheminée ?

Conviviaux et agréables, les feux de cheminée peuvent également être dangereux et avoir des conséquences dramatiques. Pour les prévenir, un entretien régulier et quelques précautions d’utilisation peuvent être facilement mis en place.

ramoneur : éviter les feux de cheminéeUn ramonage régulier

Un feu de cheminée génère forcément de la suie qui, à la longue, peut encrasser le conduit. Inflammable, cette suie accumulée augmente donc considérablement le risque d’incendie. Pour éviter un tel risque, un ramonage régulier est l’option la plus simple et la plus efficace. Grâce à cette opération, de préférence effectuée par un professionnel une fois par an, il est possible de décoller tous les résidus susceptibles de s’enflammer.

Bon à savoir : un ramonage annuel au minimum est souvent imposé par les clauses des assurances habitation. Certaines demandent même une attestation du professionnel engagé pour cette tâche.

Opter pour une trappe de visite

Pour éviter tout risque de feu de cheminée, l’installation d’une trappe de visite le long du conduit de cheminée peut être une bonne solution. Cette trappe facilite tout d’abord le travail du ramoneur mais est également idéale pour vérifier régulièrement la propreté du conduit.

Bien choisir les combustibles

Le choix des bons combustibles garantit la sécurité du foyer lors d’un feu de cheminée. Il est donc vivement recommandé d’éviter de brûler du bois trop humide, de ne pas mélanger des essences de bois entre elles (notamment les résineux) et de ne jamais utiliser des bois couverts de vernis ou de peinture. En effet, les produits chimiques peuvent réagir dangereusement au contact des flammes et de la chaleur mais peuvent aussi endommager les conduits et donc, provoquer des feux de cheminée.

Dans le même ordre d’idées, l’utilisation des solvants ou des allumes feux est strictement proscrite.

Les précautions à prendre lorsque le cheminée est en fonctionnement

Lorsque la cheminée est en chauffe, il est impératif de placer le pare-étincelle mais également d’assurer une surveillance continuelle du feu à proprement parler. Quitter son logement pendant qu’un feu est en cours ou laisser une cheminée chargée de bois pour la nuit, c’est prendre un risque inutile.

Dans l’idéal, il est conseillé de ne pas stocker les combustibles à proximité du foyer pour ne pas aggraver un éventuel incendie. La règle est à appliquer aux autres matériaux inflammables : les fauteuils, les tissus et autres papiers font partie des objets à maintenir éloignés du foyer.

Enfin, pour éviter les drames, il est également conseillé de faire un feu dans une pièce bien ventilée. De l’air frais assure un bon tirage et donc, une combustion optimale.

Pensez également à garder à proximité un extincteur, comme ceux que vous pouvez trouver sur le site www.kamatec.fr.