Poêle bouilleur (thermo / hydro / chaudière)

Poêle à bois bouilleur (thermo / hydro / chaudière)Le poêle bouilleur n’est pas le plus connu de tous les poêles à bois, mais il est l’un des plus efficaces. En effet, le poêle hydro (un de ses autres noms) est à la fois un excellent chauffage et une chaudière. Nous consacrons cet article aux caractéristiques de ce type de poêle pouvant être à bûches, à granulés ou mixte.

Principes du poêle bouilleur

Le poêle à bois bouilleur est un poêle à bois classique avec une chambre de combustion dont la chaleur dégagée est produite par rayonnement, mais il est doté d’un circuit d’eau froide qui, au contact de la chaleur du feu, se réchauffe. Cette eau vient ensuite alimenter un ballon tampon dans lequel elle est stockée avant d’être redistribuée dans la maison. Elle peut alimenter le système d’eau chaude sanitaire – douche, lavabos, etc. – ou le système de chauffage secondaire – radiateurs, plancher chauffant, etc.

Le poêle chaudière fournit une chaleur douce et homogène par le biais des points de chauffe : contrairement aux autres poêles, qui chauffent très efficacement la pièce dans laquelle ils sont installés et nettement moins les pièces autour, la température est la même dans toutes les pièces et crée ainsi une sensation de chauffage central.

Le poêle bouilleur a l’énorme avantage d’être compatible avec tous les réseaux de chauffage, qu’ils soient neufs ou rénovés. Il prend le relais, de façon temporaire ou permanente, de la chaudière, qu’elle soit au fioul, gaz, PAC… Attention, toutefois à prévoir une énergie d’appoint – électrique ou solaire – notamment en été.

Poêle à bois bouilleur (thermo / hydro / chaudière)

Le poêle thermo peut être à bûches, à pellets ou mixte et est équipé d’un système automatique qui régule l’apport en chaleur et d’un kit de sécurité. Le poêle chaudière a un fonctionnement sur trois niveaux :

  • il chauffe par rayonnement la pièce de vie avec la possibilité de voir la flamme dans un but d’esthétique et de confort ;
  • il alimente le réseau en eau chaude, même dans les pièces les plus éloignées ;
  • il accumule une réserve d’eau chaude en vue d’une distribution ultérieure.

(Source des illustrations : Romotop)

Caractéristiques techniques : installation et prix d’achat

Généralement, les poêles bouilleurs ont un rendement supérieur à 80 %, certains poêles bouilleurs à granulés approchent même des 95 %. Néanmoins, le rendement n’est pas le seul point technique à prendre en compte, il faut aussi vérifier la puissance thermique à l’air. Les poêles hydro ont une répartition de la puissance thermique qui se partage entre l’air et l’eau, la distribution rencontrée le plus généralement est 75 % pour l’eau et 25 % pour l’air. La puissance thermique à l’air doit être suffisante pour chauffer la pièce de vie.

L’installation de ce type de poêles se fait de la même manière qu’un poêle à bois « normal » : il est raccordé à un conduit de cheminée pour évacuer les fumées, ou sur ventouse s’il est étanche. A noter que les poêles bouilleurs doivent être installés à proximité du ballon tampon ou de la chaudière existante, souvent installés dans une pièce technique (cave, garage, cellier…), car il y a raccordement entre les deux.

Certains poêles bouilleurs à granulés possèdent un réservoir (trémie) pouvant contenir jusqu’à 40 kg de granulés (1 kg de pellets = 5 kWh de chaleur) ; l’autonomie dans ces cas-là est d’environ 2 jours pour une maison de 100m² moyennement isolée et passe à 5 jours si celle-ci est très bien isolée. Il est bien entendu possible d’éviter les problèmes d’autonomie en installant un silo pour contenir les granulés, et pouvoir tenir de nombreux mois sans avoir à recharger son poêle.

Toutes ces caractéristiques en font un mode de chauffage performant et propre. Le bois ou les pellets ont un bilan carbone neutre (gestion éco-responsable des forêts, recyclage des déchets du bois) et il sont une des solutions pour réduire l’impact écologique de votre habitation, et tendre vers une maison BBC.

Le coût d’un poêle à bois bouilleur est extrêmement variable, il dépend à la fois de la marque, du modèle, de la puissance et des accessoires (ballon tampon inclus ou non). L’achat d’un poêle thermo est un véritable investissement que vous pouvez amortir grâce à un crédit d’impôt  si votre modèle de poêle dépasse 80 % de rendement.