Poêle mixte (polycombustible)

Le poêle polycombustible ou poêle mixte est un type de poêle capable d’utiliser deux sortes de combustibles : les granulés et les bûches. Bien plus flexible que les poêles mono-combustibles, il s’adapte aux variations de prix des matériaux, mais aussi à votre rythme de vie. Ces qualités en font un appareil très prisé et promis à un bel avenir.

Poêle mixte (polycombustibles)

Poêle mixte (polycombustibles) – Source

Qu’est-ce qu’un poêle polycombustibles ?

Comme son nom l’indique, un poêle mixte utilise deux types de combustibles, principalement l’association bois/granulés, même si l’on trouve encore des poêles mixtes bois/charbon. Très économiques et peu énergivores, ces poêles s’adaptent aux aléas des coûts des combustibles. Ainsi si le prix du bois augmente trop, le consommateur peut se contenter de se chauffer aux granulés. Utilisant les biocombustibles, le poêle mixte favorise la préservation de l’environnement en limitant les émissions de CO2. De plus, ces appareils font partie des plus performants du marché avec un rendement de 75 à 90 %, ils possèdent ainsi le label Flamme Verte, et sont éligibles au crédit d’impôt (15 à 26 %).

Cependant, avant tout achat, il convient de bien se renseigner sur l’installation d’un poêle mixte. Le conduit d’extraction des fumées s’adapte en fonction du type de combustible : il est de 80 mm de diamètre pour les granulés, mais de 150 mm pour les bûches. Un conduit adapté aux granulés risque de poser des problèmes de tirage, il faut donc s’assurer que l’aménagement intérieur de votre maison peut recevoir un conduit plus large.

Avantages et inconvénients du poêle mixte

Le principal avantage d’un poêle polycombustible est son adaptation à votre rythme de vie. Il peut notamment chauffer l’habitation en journée avec les granulés, car ces derniers chauffent doucement et régulent parfaitement la température. Il sont couplés à un programmateur de façon à augmenter la température de chauffe juste avant votre arrivée.

Installateur PoêleEt pour la soirée, les bûches chauffent fort, rapidement et à moindre frais pour réchauffer la maison avant la nuit et vous faire profiter d’une belle flambée. Les granulés maintiendront une température constante pour la nuit. En combinant les deux combustibles, les poêles mixtes peuvent atteindre quasiment 60 heures d’autonomie, c’est 6 fois plus qu’un poêle traditionnel.

Petit bémol, et pas des moindres : le prix d’un appareil, son installation et la pose du conduit en font un produit relativement onéreux. Il ne faut pas hésiter à comparer les offres de poêles mais aussi celles des installateurs, sans pour autant chercher le tarif le moins cher qui ne garantit pas toujours une qualité de produit et d’installation.

L’esthétique des poêles mixtes est en train d’évoluer et de plus en plus de modèles sont proposés aux consommateurs, permettant de s’adapter à un intérieur traditionnel ou contemporain.